Simple et clair : Votre site généraliste

Pour assurer la bonne croissance du bébé, il vaut mieux toujours se contenter de l’allaiter principalement. Bien évidemment, toutes les mamans ne peuvent pas le faire en permanence cause de raisons diverses. C’est pour ça qu’elles recourent aux tire-laits. Mais, quand utiliser le tire-lait et quelle quantité atteindre ? Justement, voici quelques idées.

A quel moment doit-on utiliser le tire-lait ?

Il faut reconnaître que le tire-lait est un accessoire de plus en plus utilisé par les mamans de nos jours. En effet, plusieurs raisons peuvent pousser une mère à recourir au tirement de son lait. La plupart du temps, ce sont pour des causes professionnelles. Il y a également la manque de lactation ou l’envie tout simplement de ne pas allaiter le bébé.

En effet, un tire-lait est un excellent moyen pour stimuler la lactation. Puis, contrairement au biberon, ils peuvent certainement substituer aux laits maternels.

En général, il n’y a pas d’heure exacte pour tirer son lait. Mais, avant de se lancer dans l’extraction de son lait, il faut savoir certaines choses :

Premièrement, si vous prévoyez de donner du lait maternel aux bébés selon ses besoins, il est préférable de tirer le lait le matin. C’est dans ces moments que l’envie des bambins apparaît. De plus, la quantité obtenue sera optimale puisque vous n’avez pas allaité pendant plusieurs heures.

Ceci dit, il n’est pas forcément interdit d’extraire le lait maternel pendant toute la journée. Pour le cas des jeunes mamans qui viennent d’accoucher, le moment propice d’une utilisation tire-lait doit se faire 30 minutes après votre accouchement.

Quelle quantité de lait doit-on extraire ?

Normalement, la quantité optimale de l’extraction du lait doit être de 750 ml soit 1L en 24h. Lorsque vous obtiendrez ce volume, il faut commencer à maintenir le rythme pour la garder constante. Pour ça, il faudra manger équilibrée et boire abondamment.

Bien sûr, chaque maman et bébé ne sont pas les mêmes. Du coup, certaines peuvent produire plus alors que d’autres ne seront que pour une infime quantité. Évidemment, c’est le besoin du bébé qui compte. Lorsqu’il est repu, c’est le bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *